Capu Next Génération
Bienvenue dans ce lycée où les monstres sont rois ♪♥️

Souvenez-vous du temps ancien où déjà les monstres et humains vivaient en semi-harmonie dans ce lycée, il y a plusieurs années de cela...
Aujourd'hui, les enfants de ces anciens élèves font leur entrée dans cette académie mystérieuse, loin du pays des Bisounours ♪♥️

Que seras- tu ? Ange ou démon ? Rejoins-nous pour le savoir ~ ^w^


Vous avez aimé la version normale de Capu Chuu ? Alors venez visiter notre Next Génération, après les parents, voici les enfants qui font leur entrée au lycée Yokai !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Balade féérique & romance insolite [Lili]

Aller en bas 
AuteurMessage
Fuyu Rin
« Baka Forever »

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 27

Fiche perso
Espèce: Barbare (fée/femme des neiges)
Infos perso:
Inventaire:

MessageSujet: Balade féérique & romance insolite [Lili]   Jeu 15 Aoû - 17:34

Il y avait des choses qui ne se faisaient pas et dans le genre on en veut pas, on avait encore et toujours les gaffes de cette calamité sans cervelle, Fuyu Rin. Aujourd'hui encore elle allait frapper, telle une ouragan elle pourrait bien dévaster l'ambiance de fête et ne laisser que la ruine de l'espérance piétinée par sa bêtise sans limite. La petiote voyaient des gens se presser de fuir la monotonie des dortoirs, tous charmants et ravissants, ils allaient au bal organisé par la direction. La petite fée des glaces n'aurait jamais, au grand jamais, eut l'idée de les gagner. Elle ne pouvait saisir la subtilité de leurs haillons de merveilles. Cela ressemblait juste aux prémices d'un conte pour enfants où magie et beauté étaient au rendez-vous. Rin n'étant bien patiente, quitta la fenêtre embuée par ses soupirs glacés. Et filant à la salle de bain, elle commit nouvelle bourde. Celle de débarquer en trombe alors que sa comparse de toujours pouvait ne pas s'être totalement changée. Mais qu'elle soit nue, pas encore tout à fait prête ou tout juste occupée à fignoler les traits de sa robe de l'évènement fantastique; Rin venait à elle avec l'impatiente flamboyant dans le regard de flocons. La bleutée portait un ensemble simple, une robe albâtre aux petits ajouts de bleu avec un ruban à la taille et un nouveau noeud dans la tignasse, étrangement sobre. N'ayant la radiance éclatante de Cendrillon, elle ne portait donc ses pantoufles de verres, tout juste des sandalettes coquettent. Une tenue d'enfant en somme mais assez ravissante si on oublie sa nature affligeante.

« Whoua t'es cro zolie mais faut y aller Lili shinon les zens vont faire la fête shans nous *O* »

Avec toute cette agitation intérieure, car la petiote ne tenait plus en place, d'ailleurs elle avait déployé ses cristaux lui servant d'ailes. Pour la simple et bonne raison qu'une Fée n'en était pas une sans, elle l'avait donc fait sans le comprendre. L'Azriel ne trouvait le repos, elle songeait à des souvenirs douloureux, ici la fête dansante du village ou évidemment la maudite n'avait été invitée. La fée jadis pure, s'y insurgea et le paya cher. Ici elle rit cyniquement, soufflant à Rin que ces festivités pourraient mal tourner pour la belle à la robe émeraude. Elle fut stupéfaite d'entendre le répondant spontané de sa cadette. « Ze protèzerai Lili, z'ai promis *O* » qu'elle lui gueula avec joie. Ceci faisant sourire la beauté perdue, elle s'en retourna à son repos éternel, voulant voir si elle pourrait tenir sa promesse. Elle avait beau être mentalement déficiente, Rin avait démontré qu'elle pouvait défendre sa partenaire, amie et soeur. Un jour en particulier elle la sauva d'un grand loup comme celui qu'elle avait vaincu il y a peu dans la forêt de Yokai. Rin sortit alors de la salle de bain courant vers la fenêtre en chantant. « Fuyu Fuyu Fuyu ? » Ceci semblant être une sorte de cri de guerre, elle le poussa tout en gelant la vitre avant de la frapper de son poing. Se faisant elle volait en éclats, sans qu'elle se blesse, et elle attendrait la petite herbe dehors, en un vol stationnaire. « Tu te rappelle quand on a danshé à la fête du villaze *O* ? » demanda-t'elle soudainement à son amie la rejoignant.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Iche Twiche, çha shonne bien hein conschience ? - Sois mignonne et tais toi Rin.
~ thème enfantin et bondissant de l'idiote petiote au cerveau congelé ~

Mémoires de l'Azriel (pour public averti) -ici-

Rin possédée ~ l'Azriel ~ Lili and Rin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade féérique & romance insolite [Lili]   Ven 16 Aoû - 6:42

Il est des journées particulières durant lesquelles il fait bien souvent bon vivre, à tout âge. Du plus jeune au plus vieux, qui oserait dire sans mentir qu'il n'aime pas sortir de sa barbante routine afin de se livrer à quelques jeux, peut-être enfantins mais qui provoquent inévitablement le sourire et la bonne humeur, pour peu que l'on soit un minimum bon vivant ? C'était bien en une journée telle que celle que je viens de vous exposer qu'une petite demoiselle du nom de Lili se parait de sa jolie robe émeraude et d'une sublime fleur blanche qu'elle glissait à sa crinière d'émeraude pour décorer le chouchou de son éternelle couette. Mais il eu fallut que cette enfant ne soit pas totalement seule, en effet la salle de bains dans laquelle elle se trouvait à l'instant côtoyait une chambre, celle qu'elle partageait avec Rin, sa compagne de toujours, meilleure amie et sœur. Celle-ci déboula sans prévenir, faisant ainsi sursauter la jeune fée à peine préparée, qui laissa pourtant un sourire s'épanouir sur ses lèvres, habituée aux agissements de sa camarade.

« Merci, Rin ! Toi aussi, tu es vraiment très jolie ! Ne t'en fais pas, voyons, je suis fin prête. Allons-y ! Ils ne feront pas la fête sans les sœurs Fuyu ! »

La bleutée fila, et Lili craignit qu'elle ne fit une nouvelle bêtise, et elle eut bien fait d'en avoir peur puisqu'elle entendit bientôt des éclats de verre résonner dans la pièce mitoyenne. Elle se porta alors avec légèreté et inquiétude dans la chambre, sentant un courant d'air s'infiltrer dans la pièce par la fenêtre qui avait volé en éclats, grâce aux bons soins de son amie. L'aînée soupira doucement, songeant que sa comparse ne changerait certainement jamais. Alors, elle s'avança vers la fenêtre, battant des ailes pour rejoindre son amie, voletant doucement à ses côtés, venant applaudir joyeusement à la question de la bleutée. Pour sûr qu'elle s'en souvenait, la musique, la neige, la danse, la joie. Tous ces moments passés avec Rin lui restaient en mémoire, elle faisait en sorte de ne rien oublier, de chérir chaque instant passé avec elle.

« Je m'en souviens, comme si c'était hier ! Nous n'aurons qu'à danser de nouveau, si tu veux ! Allez, viens ! »

Elle se saisit en tout douceur de la main de sa camarade, pour l'entraîner dans une ballade féerique dans les airs, en direction du stade bien qu'elle prenait tout son temps pour s'y rendre. La musique déjà lancée lui fut portée aux oreilles par le vent estival, et de joie elle attrapa l'autre main de son amie pour se lancer dans une danse aérienne, tourbillonnant au gré des courants d'airs en riant joyeusement, prise dans l'euphorie de la journée qui s'annonçait merveilleuse.

« Fuyu Fuyu Fuyu ♪ »

Revenir en haut Aller en bas
Fuyu Rin
« Baka Forever »

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 27

Fiche perso
Espèce: Barbare (fée/femme des neiges)
Infos perso:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Balade féérique & romance insolite [Lili]   Ven 16 Aoû - 8:37

Se laissant enlever dans les airs vers une destination inconnue, la belle enfant avait gravé son plus beau sourire, pour elle. L'innocence jumelée dansait dans l'air telle une plume. A elles parvenaient vibrations mélodieuses et enivrantes, au loin avaient démarré les festivités. Lili la pressa mollement, en juste réaction à son enthousiasme débordant, Rin poussa le fredonnement d'un chant populaire de chez elles. Soudain on ne sut pourquoi mais la bleutée retint sa compagne, venant prendre son autre mimine. Bientôt elle enlaçait chaque doigt de fée, sans la moindre brutalité. Douée d'une délicatesse rarement exploitée, la petiote sembla vouloir souffler quelque chose au travers de ses prunelles comme envoutée. Ce qui rendait inquiétante la jeune fille était bien le fait qu'elle soit absolument imprévisible et bien souvent incompréhensible. Elle n'avait là d'arrière pensé et ne pouvait savoir la romance qu'elle engendrait. Elle tournoya lentement avec son amie, là au-dessus des cimes d'une forêt lugubre. Un petit rire retentit dans son esprit, la mystérieuse voix trouva si amusante la tournure des évènements qu'elle allait y mettre son grain de sel. Ainsi surgissant de nulle part, s'évada de cette belle bouche, un discours impossible.

« Pitit papillon d'émeraude,
Ze chante pour toi chette ode.
Puishes-tu butinner ma fleur,
Que je m'épanouisshe dans l'heure.

Pitit papillon d'émeraude,
Que l'homme voit ta shuperbe robe.
Lui qui faschiné par tes ailes,
Cherche à attraper la plush belle.

Pitit papaillon d'émeraude,
Reviens-moi à chaque aube.
Que nous puisshions zouer
Encore. Merchi ô ma fée. »


L'Azriel, poète d'un cercle disparue, lui avait soufflé ses mots et la petiote les eut rendus. Toute enchantée par cette bien romantique déclamation, bien qu'elle n'en saisisse un traitre mot, Rin aima s'y adonner. Sans doute cette simplicité toucherait le coeur de la belle à la robe d'émeraude. Il était question d'elle bien sûr, l'Ariel comme sa cadette fabulait sur un frêle mais délectable lépidoptère. En leur balais aérien rocambolesque, dans le sens où il n'est que chimère d'un fantasme, les deux êtres chers s'enlacèrent de bonnes ronces. Elle ne le saisissait mais Rin avait engrossé un affreux manque en l'attente de ses retrouvailles champêtres. Elles se complétaient, elles étaient la solution au problème d'algèbre du un plus un. Rin était le courage et la force manquant à sa soeur et en retour, elle la complétait sur des thèmes comme l'intellect et l'empathie. Le charme fou se dégageant de cette romance des êtres s'imbriquant, sembla faire de la jeune fée, une autre personne. Hélas Rin n'avait reçut ni atteint l'illumination, ainsi elle ne fit que frotter sa joue à la peau douce de sa presque jumelle. Voilà un portrait mignonnet se dessinant toujours plus précisément. Rin oubliait la fête, comme s'il n'existait que Lili au monde.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Iche Twiche, çha shonne bien hein conschience ? - Sois mignonne et tais toi Rin.
~ thème enfantin et bondissant de l'idiote petiote au cerveau congelé ~

Mémoires de l'Azriel (pour public averti) -ici-

Rin possédée ~ l'Azriel ~ Lili and Rin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade féérique & romance insolite [Lili]   Jeu 29 Aoû - 4:44

La douceur dont faisait preuve la petite bleue en cet instant féerique contrastait étrangement avec le caractère qu'elle avait en temps normal, assez brusque sans le vouloir, impulsive à souhait, telle une enfant qu'elle était plus ou moins. Cependant l'émeraude ailée avait souvent eu droit à cette certaine tendresse un peu décalée qui n'était pas pour lui déplaire. Même si l'éclat de ses yeux avait quelque chose d'effrayant, s'en devenait surtout attendrissant au regard de la belle qui se laissait entraîner dans cette danse aérienne, laissant le monde qui l'entourait à tous ces autres qui profitaient des festivités, inconscients de cette romance qui se déroulait en cet instant. Les deux jeunes sœurs, nommées ainsi à défaut d'avoir le même sang, étaient certainement tout aussi inconscientes de ce qui s'enclenchait lentement mais sûrement suite à la petite déclaration venue d'on ne sait trop où, peut-être d'un coin de l'esprit de la bleue, ou de celle qu'elle nommait « conscience » ? Lili en fut étonnée, mais touchée, sans toutefois prendre totalement conscience de la portée de cette déclaration des plus romantiques.

« Oh, Rin... »

Elle marqua un instant de silence, embrassant la joue de sa meilleure amie avant de répondre à cette déclaration, en toute innocence.

« Ma petite libellule bleue,
Vole avec moi dans les cieux,
Que jamais ne se brise,
Cette magie portée par la bise.

Ma petite fée adorée,
Jamais ta main je ne lâcherais,
Puissions-nous ainsi voler,
Longtemps encore danser.

Ma petite neige éternelle,
Au rythme de tes ailes,
Nos cœurs ainsi s'ensorcellent,
De l'amitié la plus belle.
»

Car oui, pour elle, qui ne songeait même pas à ce que l'on appelle Amour, comment était-il possible d'en énoncer des paroles sans l'avoir connu, tout du moins sans avoir conscience qu'elle le vivait, qu'il habitait au fond d'elle, que cette étrange sentiment qu'elle éprouvait auprès de Rin pouvait s'en rapprocher ? Si un bon samaritain, une bonne samaritaine, savait un jour l'éclairer sur ses sentiments, peut-être un jour cette romance serait-elle ainsi dévoilée au grand jour, et non étouffée derrière l'inconscience de deux fées trop insouciantes pour se torturer l'esprit avec de tels songes. Même si en cet instant elle se demandait comment sa camarade avait pu faire une pareille déclaration, elle aussi avait totalement oublié la fête, suite à cela, s'interrogeant bien trop sur ce que pouvaient signifier ces mots, qu'elle n'aurait jamais pu imaginer entendre venant de la petite bleue.
Revenir en haut Aller en bas
Fuyu Rin
« Baka Forever »

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 27

Fiche perso
Espèce: Barbare (fée/femme des neiges)
Infos perso:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Balade féérique & romance insolite [Lili]   Lun 2 Sep - 3:26

La petiote idiote reçut baiser de la part de son petit papillon d'émeraude. Cete douceur n'était mal vue ou venue, sauf pour cette autre qui s'en trouva révulsée. Outrée d'aventure par le poème qui suivit, assurément elle reconnue la beauté ces envolées cependant le message porté par ce vent enchanté ne lui plut autant. Outrée, la diabolique ainée se sentit obligée de demander que cette comédie cesse. D'aucune d'elles ne sembla assez intelligente pour saisir de quoi il retournait, elle était la seule à vomir ce savoir. Elle se garda bien de se remémorer le souvenir atroce où jadis un homme lui conta ce genre de mots doux avant de lui prendre tout. Rin continuait dans sa lancée, certes maladroite mais autonome. Serrant la belle dans ses bras, contre elle. Sachant que leur flottaison n'en serait perdue, la bleutée vint sans pudeur ni rougeurs, sceller leurs petits fronts. Enfin ses prunelles océanes scrutaient, légèrement ahuries, les pâturages de Lili. Ces petites lèvres étaient à porter d'une démente envie de les prendre. Pourtant quelque chose l'en empêcha, un soudain mal de crâne la faisant s'en écarter, se dégager de tout son corps et rester les paupières plissées de douleur. Une avait encore captive celle de la chétive rose, la serrant un peu maladroitement, témoin de sa tension de l'instant. Ladite conscience lui défonçait le ciboulon, elle hurlait, protestait, devenait dingue; Rin elle n'en pouvait que souffrir. Ainsi la petite chose servile se mise à retourner à son ballet aérien, tournoyant en prenant de la vitesse inquiétante ...

« Conshiensce dit que tu shors des trucs bizarres. Moi z'aime bien même shi ze comprends pas trop *O* »

La petite bleutée virevoltait à fond les manettes, manquant de faire vomir sa propre personne comme sa compagne. Que lui passait-il par la tête pour en venir à ruiner la balade enchantée ? Peut-être cette autre haïssant de voir et d'entendre amourachement ou copinage proche de cela. L'Azriel devait protéger sa cadette, hélas en l'état elle ne ferait que possiblement gâcher son bonheur, elle s'en moquait à vrai dire. Rin avait brisé, sans le savoir et encore moins le vouloir, leurs fers délicieux. Si bien que cette petiote vint à tournoyer encore et toujours, à plat ventre sur l'air. Tel un disque d'albâtre saupoudré d'azur, elle alla s'écraser à l'orée du lugubre bosquet. Fortueusement elle n'avait rien de grave, son frêle corps n'avait embrassé d'arbres, elle reposait simplement étendue dans la poussière, sur un lit de feuilles mortes et des fagots l'ayant écorchée. C'est bien avec maladresse maladive qu'elle se redressa, ne pouvant faire le moindre pas sans tanguer tel un rafiot voguant sur une mer déchainée. Ainsi la petiote recula, se cognant le dos à un vénérable tronc d'arbre. Elle s'y cramponna par réflexe. Sur ses yeux était un voile de brume et un bourdonnement lui avait ôté l'ouïe, ce malaise ne serait que momentané. Du reste elle ne pouvait ni voir ni entendre son petit papillon d'émeraude, ne pouvant qu'attendre que le mal passe ou trépasse sous une magie de merveille. Enfin, il lui faudrait attendre pour récupérer ses cristaux flottant, ceux-ci ne pouvant lui obéir, ils s'étaient également éparpillés et telle une nuée assassine s'étaient plantés un peu partout. Lorsqu'elle aperçue enfin une silhouette mignonnette, elle rit. Mais si Lili avait fondu au danger, pour relever la gaffeuse de l'extrême, cette dernière pourrait par accident avoir empoigné des appuis embarrassants ...

« Z'ai rien de casshé, on continu de zouer *O* ? »

Spoiler:
 

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Iche Twiche, çha shonne bien hein conschience ? - Sois mignonne et tais toi Rin.
~ thème enfantin et bondissant de l'idiote petiote au cerveau congelé ~

Mémoires de l'Azriel (pour public averti) -ici-

Rin possédée ~ l'Azriel ~ Lili and Rin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade féérique & romance insolite [Lili]   Jeu 26 Sep - 7:09

Pourquoi donc la belle prisonnière, otage d'elle-même, crachait-elle sur cette romance de la plus pure innocence, qui prenait son envol sous ses yeux, aussi légère que le battement d'ailes d'un papillon ? Qui donc osait s'opposer à une si magnifique union, celle de deux êtres dont le coeur bat à l'unisson ? Pour quelle raison brisait-on cette idylle naissante ? Nul ne saura ce à quoi cette « conscience » pouvait bien songer, et Lili n'aura l'occasion d'en interroger son amie, puisque toutes deux étaient emportées dans un tourbillon humain que venait d'entamer la bleue, donnant bientôt des hauts-le-coeur au papillon émeraude. Leurs petites menottes finirent par se délier, et la vitesse accumulée les envoya l'une comme l'autre se fracasser à quelques bonnes dizaines de mètres de là.

La petite émeraude avait fini sa course dans les branches d'un arbre, sur l'une d'elle bien fragile qui se brisa dans un bruit assourdissant, entraînant la fée dans sa chute. Celle-ci fort heureusement tomba sur l'herbe grasse au sol, ce qui l'empêcha de se blesser. Elle n'en fut pas moins sonnée, et elle du s'agripper à l'écorce de l'arbre pour se redresser, se tenant la tête.


« Oh, oh... ça tourne...»

Elle fit quelques pas, vacillant dangereusement. Mais elle tint bon, avançant à petits pas, avec maintes précautions, jusqu'à recouvrer ses esprits, ce qui ne prit que quelques minutes. Elle reprit alors son envol à la recherche de son amie, certainement projetée à l'opposée. Sauf qu'elle ne savait pas trop d'où elle-même venait, aussi elle avançait plus ou moins à tâtons, priant silencieusement la nature de la guider vers sa protégée.

Retrouvant enfin sa trace, après dix bonnes minutes de recherche, elle se porta au chevet de sa complice, les yeux plein d'inquiétude, espérant qu'elle ne s'était pas blessée dans sa chute. Elle se saisit d'une des mains de sa comparse de toujours, l'observant sous toutes ses coutures pour tenter de voir la moindre petite coupure qu'elle aurait pu se faire.


« Rin ! Tu vas bien ? Tu ne t'es pas fait mal ? Je suis désolée ! »

Elle s'excusait, sans trop qu'il y ai de raison pour cela puisqu'elle n'était pas coupable de quoique ce soit, mais... elle n'avait pas pu s'en empêcher. Elle ne pouvait se faire à l'idée de Rin se blesse, même si c'était très souvent le cas. Elle ne supportait pas l'idée qu'elle puisse avoir mal, même si, idiote comme elle l'était, elle ne connaissait pas cette nuance pourtant si importante.

Revenir en haut Aller en bas
Fuyu Rin
« Baka Forever »

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 27

Fiche perso
Espèce: Barbare (fée/femme des neiges)
Infos perso:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Balade féérique & romance insolite [Lili]   Sam 5 Oct - 3:40

Jour de l'émergeance. Mais de laquelle ? De la bonne il fallait l'espérer. Le corps de la petiotte demeurait figé tel un glacier, légèrement frais au toucher mais pas désagréable pour autant. Rin ne bougeait pas, ni ne laissa retentir son rire comme à son habitude après une bêtise. Son esprit semblait ailleurs, bien détaché de son corps. Pourtant elle se tenait bien là, toute droite. La caracasse à peine fracassée, reposée contre un tronc vénérable. Puis une main se mise à flotter, on l'avait gagnée. Sans doute le petit papillon d'émeraude, Lili avait toujours été ainsi, si bienveillante et altruiste. Cette bonté l'habitant, on en voyait rarement de nos jours. Surement le meilleur facteur préservant Rin de l'obscurité sommeillant en elle. Hélas Rin ne lui dirait jamais que Lili était sa lumière, son rayon de soleil dans la vie. La faute à sa bêtise, enfin elles étaient heureuses dans leur insouciance, l'Azriel approuvait cela, du moins tant que leur relation n'évolurait pas d'avantage. Pour ce qui fut de l'étude minutieuse de l'apprentie infirmière, Lili n'aurait à déplorer que quelques éraflures sur les jambes et les bras de la bleutée. Une petite coupure ou deux au visage mais rien de grave. L'idiote ne sentait pas la douleur d'un si faible niveau. Alors elle rit innocement en revenant vraiment à elle.

« Ch'est cro cool, on recommenche *O* ? »

Demanda-t'elle spontanément, une myriade d'étoiles dans les yeux tandis qu'elle lui prenanit l'autre main pour les serrer mollement. Un petit penchement de tête plus tard, la bleutée aiguisait son plus grand air jovial et gamin, un grand sourire aux paupières closes. Une imbécile heureuse, c'était peut-être la parfaite voie à l'accession du bonheur. Car il était perpétuel chez elle bien qu'elle ne le réalise vraiment. Lili était là, c'était tout ce qui importait au fond. Mais comment le lui transmettre ces mots avec sa maladresse maladive ? Voilà l'aspect tragique de l'enfant, aimante mais incapable de le déclamer. Soudain voilà que la fée se livre à l'imprévisible, fondant au corps de sa compagne. L'épousant en une étreinte chaleureuse, non brusque, sensible. Rin la serrait dans ses bras, démontrant qu'inconsciement elle était fort heureuse de la retrouver complètement. Elle ne dit rien dans l'immédia, se contentant de l'enlacer, la tête penchée dans le cou de la belle. Ses ailes lui revirent, flottant lentement. Soudain un murmure s'évada de ses lèvres fraiches. Aussi étrange que cela puisse paraitre, l'enfant sembla plus intelligente sur l'instant. Le timbre de sa voix s'était adoucit, faisant moins celui d'un garçon manqué. Elle se détacha un brin pour admirer ses yeux émeraude, l'air serein.

« Merchi d'être là pour zouer avec moi, Lili. »

Spoiler:
 

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Iche Twiche, çha shonne bien hein conschience ? - Sois mignonne et tais toi Rin.
~ thème enfantin et bondissant de l'idiote petiote au cerveau congelé ~

Mémoires de l'Azriel (pour public averti) -ici-

Rin possédée ~ l'Azriel ~ Lili and Rin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade féérique & romance insolite [Lili]   Ven 29 Nov - 13:39

Elle n'était pas blessée, si ce n'était quelques éraflures superflues qui ne nécessitaient aucune inquiétude, la libellule des neiges survivrait. Alors, le papillon émeraude, rassuré, s'osa à un petit soupir de soulagement. Cette journée allait donc pouvoir reprendre son cours normal. Du moins Lili l'espérait-elle, s'offusquant lorsque sa complice en redemanda encore, telle une enfant qui sortirait d'un manège à la fête foraine. A cette idée, la petite soigneuse se mit à rire, apposant sa petite menotte sur la tête de son amie.

« Voyons, Rin, on arrête les bêtises, maintenant, d'accord ? La fête nous att...»

La voilà devenue muette face à cette étreinte, cette douceur qui lui avait tant manqué. Elle aurait voulu exprimer tout ce qu'elle avait ressenti durant l'absence de sa meilleure amie, le vide qui avait pris place dans son cœur. Sans sa libellule des neiges, elle n'avait plus été la même, elle n'avait pas pu. Mais comment pouvait-elle le dire avec des mots simples ? Et puis, avant même qu'elle n'ai pu trouver comment expliquer la déferlante d'émotions qui venait tout juste de prendre possession d'elle, Rin pris les devants, comme saisie d'une seconde d'intelligence. Un sourire éblouissant avait pris possession des lèvres de l'enfant, qui vint alors coller un baiser sur la joue de sa cadette.

« Merci de vouloir encore jouer avec moi, Rin. »

Elle n'avait rien trouvé de mieux à répondre, à vrai dire elle n'aurait pas su par où commencer, comment faire en sorte qu'elle comprenne ; non, elle le savait, le mieux était de se contenter de cette petite phrase, un échange comme le feraient deux enfants en classe de primaire, mais qui, entre elles, voulait tout dire.

L'instant des déclarations passées, elle souffla à sa compagne qu'il était temps de se joindre à la fête, qui bientôt allait finir sans qu'elle n'ai rien pu voir, si elles continuaient sur leur petit train tranquille. Elle garda dés lors une main de sa libellule dans la sienne, battant des ailes avec légèreté pour s'élever de nouveau dans les airs, guidant son amie à sa suite, vers le stade, prenant soin de ne pas lui laisser l'occasion de faire une nouvelle bêtise.


Revenir en haut Aller en bas
Fuyu Rin
« Baka Forever »

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 27

Fiche perso
Espèce: Barbare (fée/femme des neiges)
Infos perso:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Balade féérique & romance insolite [Lili]   Sam 30 Nov - 3:53

La petite bleutée avait entendu le vœu de sa comparse, elle se retiendrait de faire sa grande folle donc. Dans l'instant, Rin semblait plus mature et un brin éclairée. Comme victime d'une douce illumination, celle-ci expliquée dans les coulisses de son esprit, la fée des glaces pouvait être plus attentive à sa sœur. Elle ne souffla mot, tout été dit, comme une promesse se réitérant inlassablement. Ces deux petites demeureraient partenaires comme elles se l'étaient déclamés au travers de chacune de leur aventures, toutes plus farfelues les unes que les autres. Ce phénomène dépassait les simples vœux de leur famille, à savoir que Rin devait protéger Lili et que cette dernière devait prendre soin de cette petite intrépide. Plus loin, mais où ? Une seule voix y songeait, se brisant la pensée sur ce glacier énigmatique. Elle ne dirait rien, restant dans l'ombre de la bête enfant. L'Azriel avait-elle peur de briser cette magie de l'innocence comme on le fit pour elle ? Quelque par sans le savoir, la belle rageuse s'apaisait à voir cette douce romance dont elle avait rêvé à son époque. La voilà qui s'en retournait au repos, pensant qu'elle n'aurait plus besoin de veiller sur ces petites larves. Rin n'avait plus cette petite boule au ventre, ni sa mini migraine. Alors embrassant la voie des airs, elle restait tranquille, lui souriant avec béatitude.

Ce silence devint magie rongeant des lèvres, Rin respectait la demande de son ainée mais voulait-elle dire autre chose ? Lili était plus resplendissante que jamais, l'entrée dans la puberté ou le changement de climat moins rude pour sa fragile santé ? La bleutée la trouvait jolie, elle l'avait assez côtoyée pour la voir grandir, se former dans une petite honte et s'épanouir. Ici elles étaient seules, en tête à tête en un petit Eden, passant surement un nouveau cap de leur relation étrange. Rin était une petite coquine au fond, mais sans plus, alors que son regard louche parfois sur la poitrine naissante de sa comparse, n'avait rien de pervers. Soudain, la sortant de sa rêverie, le papillon d'émeraude pose le cortège à terre. D'un pas valeureux, Rin guide sa cavalière, vers la foule dansante, les rires et les chants. L'on ne su jamais qui fit le premier pas en prenant délicatement la main de l'autre pour l'entrainer dans une petite valse délicieuse. Le fait étant que le glaçon et le brin d'herbe se déplaçaient à l'unisson, ne voyant que l'autre dans son regard. La magie de leur silence pouvait attirer les regards qu'elle n'en ferait rien. Personne n'avait rien à dire quand à leurs ailes, si splendides, si bien portées. Voilà que la jeunette murmurait un billet doux.

« On sh'est améliorées et ze dois dire que t'es cro zolie Lili *O* »

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Iche Twiche, çha shonne bien hein conschience ? - Sois mignonne et tais toi Rin.
~ thème enfantin et bondissant de l'idiote petiote au cerveau congelé ~

Mémoires de l'Azriel (pour public averti) -ici-

Rin possédée ~ l'Azriel ~ Lili and Rin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade féérique & romance insolite [Lili]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade féérique & romance insolite [Lili]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TNT - la télé tout numérique
» 7 août 2009 D’Arbenz, 1954, à Zelaya, 2009 : Chiquita en Amérique Latine
» un outil insolite
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» pollution atmosphérique et allergie des enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Capu Next Génération :: Hors RP :: Bribes de souvenirs... :: Fête Estivale - Stade [Terminé]-
Sauter vers: