Capu Next Génération
Bienvenue dans ce lycée où les monstres sont rois ♪♥️

Souvenez-vous du temps ancien où déjà les monstres et humains vivaient en semi-harmonie dans ce lycée, il y a plusieurs années de cela...
Aujourd'hui, les enfants de ces anciens élèves font leur entrée dans cette académie mystérieuse, loin du pays des Bisounours ♪♥️

Que seras- tu ? Ange ou démon ? Rejoins-nous pour le savoir ~ ^w^
Capu Next Génération
Bienvenue dans ce lycée où les monstres sont rois ♪♥️

Souvenez-vous du temps ancien où déjà les monstres et humains vivaient en semi-harmonie dans ce lycée, il y a plusieurs années de cela...
Aujourd'hui, les enfants de ces anciens élèves font leur entrée dans cette académie mystérieuse, loin du pays des Bisounours ♪♥️

Que seras- tu ? Ange ou démon ? Rejoins-nous pour le savoir ~ ^w^
Capu Next Génération
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Vous avez aimé la version normale de Capu Chuu ? Alors venez visiter notre Next Génération, après les parents, voici les enfants qui font leur entrée au lycée Yokai !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
Assassin’s Creed Valhalla PS4/PS5 et Xbox One /Series X
34.99 € 69.99 €
Voir le deal

 

 I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon]

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Sanae Shinkujuu
Bloody Rabbit
Sanae Shinkujuu

Messages : 101
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 30

Fiche perso
Espèce: Lapin-garou
Infos perso:
Inventaire:

I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Empty
MessageSujet: I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon]   I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Icon_minitimeMer 18 Sep - 20:20

Le week end enfin venu, la jeune jouvencelle pourrait prendre un petit repos grandement mérité. Chaque jour elle se tuait à la tâche qui était sienne, celle d'agent de la paix intransigeant et mécanique. Chaque nuit elle émiettait son temps de sommeil pour patrouiller des heures durant. Le tout devant servir une juste cause, la préservation d'un fragile équilibre où les inégalités faisaient rage, la loi de la jungle. La belle à la robe lavande sortait de classe, bientôt déclinerait l'astre diurne. Seulement, puisque rares seraient ceux restant pour le week end, elle pouvait se permettre de s'en aller elle aussi. Elle aura désiré s'écarter de ce domaine pour rentrer au pays, à la maison, là où ses chers parents l'attendaient, lui manquaient. Pourtant elle ne s'y adonnerait, à ce fougueux vœu. Elle n'était pas prête psychologiquement à rentrer au bercail et à leur dire qu'elle était déjà éprouvée de ne plus les voir au réveil et au diner. La lapine regagna donc, blasée, sa chambre universitaire pour y jeter ses affaires sur le lit unique. Tout en vrac, dans une petite colère étranglée, ses pas nus se dirigèrent vers la petite salle de bain où elle tenta d'oublier cette déception. S'il y avait bien une faiblesse à notre lapine, c'était bien sa détresse de solitude familiale. Elle n'avait qu'eux, pas d'amis, plus d'amour.

Une dizaine de minutes s’écoulèrent sans qu'elle ne souffle mot, pas le moindre murmure rageant ni complaintif. La belle s'ennuyait un brin en cours et n'avait à réviser ses leçon puisque sa mémoire était absolue. De plus elle se noyait au travail, en deux clubs très prenant, pour justement ne plus penser à elle et ce petit chagrin. Voilà qu'elle sortait de la cabine de douche et se séchait avec sa serviette. Soudain elle soupirait et songeait à ce qui pourrait bien l'occuper pendant ces quelques jours. Dans le cadre de soirées étudiantes, les élèves de première année s'étaient vu inonder de tracts en tout genre. Un lui revenant en mémoire, la séduit. Une affichette haute en couleur présentant un modeste karaoké branché et bien connu des jeunes gens de la ville, situé en centre ville, il proposait des ristournes le week end pour les étudiants. Un mince sourire s'aiguisa à ses lèvres, elle devait se hâter d'aller prendre le bus qui ferait la navette vers le monde des hommes. Alors se séchant à l'aide d'une gueule de dragon mécanique appelée séchoir à cheveux, elle fondit à son linge propre. Et reprenant son uniforme collégial chargé de souvenir, bientôt petit pour sa corpulence aguichante, elle filait au galop. Sa vitesse de sprint était simplement époustouflante, elle n'avait sur elle que son sac à dos remplit de petites choses, entre autre un porte monnaie, une trousse d'urgence et un cellulaire.

Elle aura cru à un remake de "cours Forest" mais fort heureusement elle arrivait à l'heure. Ce n'était elle le lapin blanc d'Alice in Wonderland, elle n'était jamais en retard. Ainsi parvenait-elle au lieudit, l’autocar jaune à la robe vieillotte. Quelque jeunes gens grimpèrent à son bord et elle suivit le mouvement, saluant l'aimable chauffeur au passage. Son faciès éclairé par une douce radiance, elle semblait sympathique en dehors de ses heures d'irréprochable sérieux. La belle gagna le siège juste derrière le brave homme en faisant frémir plus d'un. Elle ne se rit de cela mais étudiait chaque détail de chaque instant, un sacré tic. Avant que ne démarre la bête grondante, en son ventre papotaient quelque uns. Le bus se remplissait à vu d’œil mais personne n'osait devenir sa compagnie de voyage, lui avait-on taillé une infâme réputation ? C'est ce qui lui vint à l'esprit lorsque les regards fuyaient le sien, ici aussi. Avaient-ils peur du juge, juré et bourreau qu'elle était ? Elle n'avait pourtant incriminé personne de bien méchant, juste une petite frappe, un pervers notoire et un drogué du distributeur malmené de la cafétéria. Soudain alors qu'elle avait fermé les yeux, et que la machine allait démarrer, une présence s'instaura auprès d'elle. Un parfum féminin ...

« Bonsoir camarade. Vous me sauvez d'une cuisante solitude, merci ~ » Lança-t'elle jovialement, avec le sourire.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
You are under arrest. Or you prefer sez to Bloody Rabbit ?
Ost : ~ Ivestigation theme ~ Walking Nightmare ~
I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] 120628signa
Folle garde robe : Commitee Skin ~ Ei' promotion (karaoké)


Dernière édition par Sanae Shinkujuu le Dim 3 Nov - 22:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hoshino Remon
☜ Only Girl Phoenix ☞

Hoshino Remon

Messages : 388
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 24
Localisation : Lycée Yokai

Fiche perso
Espèce: Humaine
Infos perso:
Inventaire:

I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Empty
MessageSujet: Re: I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon]   I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Icon_minitimeVen 11 Oct - 7:11




"I can hear your heart bell ~ ♪"
Shinkujuu Sanae & Hoshino Remon

Une semaine de passée, enfin. Il fallait dire que cette dernière n'avait pas été de tout repos, les rencontres qu'elle y avait fait n'étaient pas toutes positives... Mais elle ne se plaindrait pas, c'était le seul lycée qui l'avait accepté et, elle n'allait pas rechigner dès le début de l'année, elle était bien trop attachée à sa famille d'accueil pour les ennuyer avec de nouveaux formulaires d'inscription ou autre. Elle avait trois ans à passer dans ce lycée, ce ne serait pas si terrible et puis malgré cette mauvaise rencontre, elle avait fait la connaissance de personnes plus aimables alors autant continuer...

Remon secoua légèrement son visage avant de s'abaisser pour zipper sa valise, elle rapporterait la semaine qui suivrait ses vêtements sales pour les laver, elle en avait pris bien assez pour tenir deux semaines après tout... Elle se contenta de prendre un sac avec son porte monnaie, elle n'avait pas encore de carte, il lui faudrait encore un an... Elle fourra son fidèle pistolet dans la poche camouflée dans son sac qu'elle avait fait par le passé -ça pouvait toujours servir- et referma celle-ci puis son sac. Elle passa l'une des lanières autour de son bras avant de jeter un dernier coup d'œil derrière elle pour vérifier que tout était parfait. Maniaque quand elle n'avait rien à faire et qu'elle était seule. Au moins ça l'occupait. Après cette vérification de dernière minute, elle se tourna, franchit la porte pour la fermer et descendre les escaliers avec vitesse. Elle était impatiente de rentrer chez elle après tout même si avant elle passerait à cet endroit. Avec un peu de chance, elle pourrait trouver quelqu'un de sympathique avec qui si attarder.

Mais d'abord, elle devait arriver au bus et revenir de l'autre côté... Avec un soupir, elle arriva au premier étage, continuant sa descente pour arriver au rez-de-chaussée. Il n'y avait personne, peut-être étaient-ils tous partis ? Elle n'allait pas s'en plaindre, au moins elle ne se prendrait pas la tête avec un stupide lézard ou encore un monstre stupide. Elle avança à travers le couloir principal, ses pas résonnant lui donnaient de légères frayeurs, malgré son caractère, elle avait toujours eut peur facilement des films d'horreurs ou des situations comme celle-ci... C'est pour ça qu'elle accéléra l'allure pour venir à trottiner et ouvrir la porte principale. Maintenant, la forêt, elle ne s'y attarda pas même si elle était moins effrayante que le lycée... Puis finalement, le bus était là.

Elle courut alors pour être sûre qu'il ne parte pas sans elle, ce serait vraiment chiant d'attendre pendant trente minutes le prochain. Elle arriva devant la porte, faisant attention à ne pas se prendre la marche, -elle trébucha quand même et se rattrapa de justesse. Tiens... Il y avait beaucoup de monde d'un coup, toutes les places assises étaient prises à l'exception d'une. Visiblement tout les autres préféraient rester debout plutôt que de s'asseoir à côté de la jeune fille aux cheveux lavandes... Elle semblait inoffensive même si ça ne devait être que d'apparence. Bon, elle n'allait pas se faire tuer ici non ? Se frayant alors un chemin, elle s'assit sur le siège libre, posant son sac à ses pieds, s'adossant à l'accoudoir du milieu avant qu'elle n'entende une voix.

- Bonsoir camarade. Vous me sauvez d'une cuisante solitude, merci ~

Elle se dés-adossa pour tourner son visage vers elle, remettant l'une de ses longues mèches derrière son oreille pour aborder un sourire narquois. Autant essayer d'être sympathique, elle n'était pas un homme après tout, physiquement ça se voyait, elle ne craindrait rien. Sur cette pensée, elle devint un peu moins méfiante et se détendue quelque peu.

- Me remercie pas, je voulais juste m'asseoir, c'est fatiguant ces cours après tout ~




~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sanae Shinkujuu
Bloody Rabbit
Sanae Shinkujuu

Messages : 101
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 30

Fiche perso
Espèce: Lapin-garou
Infos perso:
Inventaire:

I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Empty
MessageSujet: Re: I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon]   I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Icon_minitimeLun 21 Oct - 6:59

Après s'être permise de siéger près d'une effroyable citadine, la belle répondit à la lapine. Sa verve plus familière et franche ne l'ennuya le moins du monde. Elle n'obligeait personne au vouvoiement. D'ordinaire elle serait restée muette, un coude posé sur le rebord de la vitre et le visage  flaneur reposant dans la main. Mais comme pour répondre à un besoin émotionnel inconscient, elle tendit à relancer cette petite discution. Ettait-elle en train de changer ? De s'extirper de sa cuisante solitude où elle s'ennuyait ferme avec ses devoirs trop simples à son goût ? Qui sait. Sa compagnie était fort charmante, pas désagréable à regarder. Et se fiant à son instinct, le détective songea à avoir un énergumène intéressant à étudier. Le moindre geste, le regard, les palabres; elle avait pour tict de laisser trainer oreilles et prunelles en tout temps. « A qui le dîtes vous ... Eh bien, une petite évasion vous fera le grand bien. » Elle n'eut besoin de donner sa propre destination, le tract était bien en évidance, dans la poche en filet du sac à dos. Bon après cette tenue n'était peut-être pas adaptée à son discours, après tout une personne normale ne dirait pas qu'elle n'en peux plus des études mais se pavanerait en uniforme quand même. C'était Sanae et puis ses haillons étaient un brin sexy sur elle, avec ses jolies formes.

La voilà qui sortait de son ventre de tissu, son sac, un véritable momenument de littérature. Une notice pour utiliser un téléphone portable. Elle devait être la seule fille de son âge à procéder ainsi. Là où tous apprenait sur le tas, dans la rue ou avec une amie, Sanae tendit à éplucher un bien ennuyeux ouvrage. Celui-ci devait être parsemé de termes scientifiques et de formulations compliqués alors que les manipulations étaient des plus simples. De quoi décourager un jeunot. La demoiselle était une battante, aimant les choses coriaces. Elle déchifrait assez facilement tout ce charagia technique pour s'accomoder de sa machine mignonette. Un cellulaire rose, d'une forme banale, avec un petit porte clef attaché à l'éfigie d'une tête de lapino. Elle se fit aux paramètres et manipulations diverses en un rien de temps, passant du clavier japonais à l'anglais. Elle pensa à envoyer un message électronique à sa chère mère, celle-ci lui manquant terriblement bien qu'elle ne laisse rien paraitre. Elle était forte. Ledit appareil avait été acheté par cette drôle de dame d'ailleurs, il plaisait à la jeune fille et puis elle n'avait pas l'habitude de se plaindre. Elle textota sans savoir qu'allait s'engendrer une conversation d'un genre nouveau. Elle avait réglé l machine sur vibreur au lieu de sonnerie, chose qui lui remuait le cervau avec sa super ouie.

Attention au fou rire ! (cours de langue) :
 

A ce momment précis où elle éteignait la bête vibrante, elle faisait une sacrée tête. Un paupière sembla avoir un tic, comme un store qui merdouille à se sceller. Sa grimace fut des plus fugace et elle retrouvait bien vite son calme et son impassible figure. Elle espérait que personne n'avait lu et déchifré cela car autrement elle se couvrirait de honte ou pourrait bien s'empourprer. Bien entendu elle n'irait au jeu de mains, et donc à l'usage de violence. Elle se sentirait seulement bien bête et embarrassée. Ce qui avait le dont de faire voler en éclat son armure c'était bien les manières de sa mère. Ayumi Shinkujuu, avait beau être un génie reconnu et une scientifique édifiante pour ses travaux sur les deux mondes, humain et yokai, elle n'en restait pas moins un sacré phénomène. Plus particulièrement avec sa progéniture. Si Sanae était bien mature, sa mère semblait être son extrême opposé, une gamine complètement à l'ouest. Il fallait la connaitre pour savoir que derrière cet air enfantin elle était un vrai cerveau et une mère accomplie. Elle avait simplement le don de révéler l'autre facette de notre héroïne, une mignonneté et une fleur bleue adorable. Soudain le combiné éteint se rallumait, légèrement interloqué avec un petit sourcil levé, elle admirait là le talent de ce pirate mère poule. Seul le génie de sa propre mère avait le don de la terrifier.

En penchant la tête elle vit son nouveau fond d'écran, tout simplement renversant. Le texto l'accompagnant, lui souhaitait la bienvenue dans le monde de "ma petite carrotte chérie", le tout en anglais. Quelle ne fut as la merveilleuse surprise qui la laissa sans voix, la mortifiant dans les ténèbres du tunnel. L'espace d'un instant elle était aux abonnés absents, n'entendant presque rien, ne clignant plus des paupières, tout simplement effarée par cette impudence. Sa mère venait de lui rendre la vacherie d'avoir coupé cours à une conversation sans dire au revoir et donner le baiser. Elle sorti de sa transe après une bonne minute de bug, envoyant un texto à sa chère mère lui témoignant ses excuses et ses remerciements pour le cadeau tout de même très attentionné. Elle n'avait rien d'hypocrite dans ses paroles, elle était toujours fanche et sincère, avec habilité cependant.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
You are under arrest. Or you prefer sez to Bloody Rabbit ?
Ost : ~ Ivestigation theme ~ Walking Nightmare ~
I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] 120628signa
Folle garde robe : Commitee Skin ~ Ei' promotion (karaoké)


Dernière édition par Sanae Shinkujuu le Dim 3 Nov - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hoshino Remon
☜ Only Girl Phoenix ☞

Hoshino Remon

Messages : 388
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 24
Localisation : Lycée Yokai

Fiche perso
Espèce: Humaine
Infos perso:
Inventaire:

I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Empty
MessageSujet: Re: I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon]   I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Icon_minitimeVen 25 Oct - 0:46




"I can hear your heart bell ~ ♪"
Shinkujuu Sanae & Hoshino Remon

Au fil des secondes, Remon devenait de moins en moins stressée, tendue ou tout autre, elle se laissait alors allée, retirant ses doutes et méfiances envers cette jeune fille qui semblait tout aussi normale qu'elle. Du moins en apparence, c'est ce qu'elle pensait naïve comme elle l'était. Une simple jeune fille qui avait du se faire teindre les cheveux, a moins que ce ne soit sa couleur naturelle ? Ce serait amusant de naître avec de pareils cheveux. Remarque les siens aussi n'étaient pas naturels, surtout pour une japonaise. Des cheveux bruns, des yeux bruns, c'était ça les physiques de l'époque mais, elle n'avait encore vu personne étant aussi ordinaire. Après tout dans ce lycée Yokai, il y avait plus de monstre et leurs cheveux ne pouvaient pas être normaux. Alors celle en face d'elle serait aussi différente ? Quelle dommage, mais peut-être qu'elle ne la mangera pas ? De toute façon bientôt elles ne se verraient plus, à la fin de cette traversée en bus elles rentreraient chez elles et resteraient inconnues. Du moins ce serait la logique des choses mais si le destin, juste un brin venait se mettre en travers de ça, cette logique se briserait très rapidement.

- A qui le dîtes vous ... Eh bien, une petite évasion vous fera le grand bien.

Inconsciemment, elle venait de détendre son visage, son sourire narquois n'était plus. Il était devenu bien trop doux pour sa réputation mais, face à cette fille elle se sentait dans une atmosphère bien plus différente. Plus calme, zen et pourtant pas désagréable. Elle s'amusait alors à jouer avec l'un des boutons de son chemisier, le défaisant puis le remettant, offrant tantôt une vision alléchante tantôt un air plus inaccessible. Elle était comme ça, taquine à faire envier sans que les clés ne soient jamais données. Son attention fut détournée quand elle remarqua que sa voisine ouvrait un sac, penchant légèrement son visage sur le côté, elle ne put s'empêcher de pouffer de rire en la voyant sortir une notice de téléphone portable. Ainsi elle venait d'en avoir un ? Si elle avait du mal, elle pourrait bien l'aider mais d'abord voir comment elle se débrouillerait sans aide. Mais, étant bien trop curieuse elle se penchait sur le rebord du milieu pour tenter de regarder ce qu'il y avait sur cette fiche bien différente de la sienne. Elle écarquilla alors les yeux en voyant ce truc si complexe qui n'avait pas l'air de causer de difficultés à la violette.

- C'quoi ces lignes... J'y comprends strictement rien...

Remon avait murmuré ces paroles très faiblement pour ne pas être entendue, elle regarda ensuite son portable ne pouvant s'empêcher de le trouver mignon surtout son petit lapin accroché au bout. C'était un style totalement différent du sien, elle qui aimait les têtes de mort et les croix, le rouge et le noir ne pouvait qu'admirer ce petit lapin et ce portable rose bonbon. Elle la regarda agir, se sentant mal à l'aise car, en seulement quelques minutes elle le maitrisait déjà parfaitement bien. Elle glissa son regard, toujours munie de curiosité pour venir à lire ce qu'elle écrivait. Une mère, elle n'avait jamais connu la sienne... Jamais vu... Elle rentra alors dans une mélancolie qui s'arrêta rapidement quand elle lu la suite du texte et éclata de rire en se tordant sur son siège. Elle ne pouvait s'arrêter de rire, cueillant l'une de ses larmes entre ses fins doigts pour la jeter plus loin. En regardant le visage de la lycéenne, elle rit un peu plus fort, étant alors complètement au centre de l'attention, observée par tout les lycéens dans le bus qui se demandaient ce qui avait pu causer un tel rire. Elle se tenait même le ventre, en ayant mal tellement elle était morte de rire. Elle n'aurait jamais imaginé qu'une mère pourrait sortir ce genre de chose de cette façon...

- C'est haha...pas vrhaha...i...!!!

Elle n'arrivait pas à parler mais, au fil des secondes commençait à se reprendre lentement. Elle du mettre quinze minutes pour être en état, plus de traces de rires ni de larmes sur son visage. Sa gorge était sèche à force d'avoir trop ri mais elle ne s'en préoccupait plus, elle regardait la violette ayant alors une pulsion, voulant connaître cette fille qui l'avait fait rire comme jamais malgré que ce n'était pas vraiment de sa faute..

- Pardon pour le rire, oublie ~ Je suis Remon et toi ~ ?




~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sanae Shinkujuu
Bloody Rabbit
Sanae Shinkujuu

Messages : 101
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 30

Fiche perso
Espèce: Lapin-garou
Infos perso:
Inventaire:

I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Empty
MessageSujet: Re: I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon]   I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Icon_minitimeMer 6 Nov - 22:05

La belle à la robe de lavande était seule. La jolie blonde explosa de rire certainement à la vue de sa conversation téléphonique. Elle avait négligé la codification de son dialecte et ce qui la perdit. Alors, devant le fou rire longuet de sa camarade, la lapine ne souffla mot. Taciturne et tolérante, Sanae garda le silence, encaissant un revers houleux. Elle se replongea sans le vouloir dans son passé. Elle y était seule, avant Lui elle n'avait connu que cela. Cette chose ne lui déplu que pour une seule raison, l'on pouvait profiter d'elle. A l'époque elle était encore au collège, accablée d'une petitesse et d'une platitude déconcertante par rapport à aujourd'hui. Avec ses lunettes elle était mignonne mais faisait intello et madame je sais tout. Ce qui était vrai au passage. Son intellect qualifié de supérieur ne devait plaire à ses camarades, elle était la meilleure parce qu'elle possédait des facultés remarquables et qu'elle savait s'en servir. Elle n'était pourtant désagréable ni méchante avec quiconque. Elle était juste à part. L'on la brimait sur sa couleur de cheveux, de ses prunelles également, du fait de son gabarit d'enfant, ou encore de son attitude trop réservée ou studieuse. Elle aimait apprendre, pas l'école et son environnement malsain. Aussi restait-elle seule devant ses esprits imbéciles et cruels. Ceux-là ne faisaient que se rire d'elle, la petite, la comiteuse, la chouchou des professeurs. Un enfer moral qu'elle refoula en devenant une carapace d'acier.

Solitaire aguerrie, la belle cru en sortir en gagnant le lycée. Là son vœu fut exhaussé. Elle avait lancé ça un jour, à son ancien ami. Qu'un jour elle deviendrait aussi belle et reconnue à sa juste valeur que Shizuka Scarlett, son idole à elle le détective en herbe. La divine providence dû l'entendre et l'exhaussa car après son entrée au lycée elle grandit et gagna du charisme avec de sacrées formes. Ceci faisant qu'on ne l'ennuyait plus, elle devint même populaire. Elle était belle en effet mais toujours aussi fermée qu'une huitre. Une déléguée stricte et une comiteuse sévère. Sanae n'adoptait cela pour devenir tout comme son idole, elle s'était forgé son caractère et s'y tint. Jamais ses parents ne surent ce qu'elle avait enduré, sans doute s'était-elle endurcie pour garder le sourire devant eux. Sa famille était tout ce qui lui importait, ses passions et le reste n'était rien en comparaison. La jeune Shinkujuu savait que les autres attendaient beaucoup d'elle à cause de son nom. Fille d'un génie scientifique et d'un grand militaire, la société lui mettait la pression pour qu'elle soit une élite. Elle le savait depuis longtemps et c'est bien ce fossé entre elle et les autres qui lui faisait mal. Sanae s'infligeait également cette voie sacrificielle, pour faire honneur à ses parents, pour qu'ils soient fiers d'elle. Mais ils l'étaient déjà et malgré son intelligence, l'enfant ne l'avait encore comprit. Elle n'avait besoin de faire tout cela pour eux, ils l'aimaient. Seulement, pour ces affreux rires d'imbéciles, elle voulait être la meilleure.

Après plusieurs minutes elle sorti de sa rêverie profonde. Son visage ne l'avait trahi, elle avait seulement été dans la lune, rien d'autre. En revenant peu à peu à elle, les rires d'arrière fond s'évanouissaient, tout comme ceux de sa voisine de siège. Elle reporta son attention sur son cellulaire pour admirer la joie sur le visage de sa mère en fond d'écran. C'est surtout à elle qu'elle voulait ressembler en fin de compte. Elle n'aiguisa le moindre sourire ni de pique à jeter sur cette mégère. La jolie blonde lui demandait d'oublier tout cela, hélas la Shinkujuu ne le pouvait. Car bien qu'elle ait saisit la non intention moqueuse de ladite Remon, Sanae était dotée d'une mémoire dite d'absolue. Chaque instant de sa vie, son, image, étaient gravé dans son esprit et ne s'effacerait qu'à son trépas. Ceci lui ayant redoublé le douloureux souvenir comme intact, comme s'il s'était passé hier. La jeune fille avait l'air plus neutre que doux, elle était forte mais ceci l'avait affectée et elle en ressortait légèrement blasée. Ce qui fit qu'elle ne la regarda qu'en coin, la petite prunelle cerise légèrement fade.

« Impossible mais cela ne fait rien. Pour ma part je m'appelle Sanae Shinkujuu. »

Le bus se stoppa, premier arrêt à l'entrée de la ville, donnant sur des étendues sauvages. Elle prendrait le prochain, centre ville. Elle ne dit rien de plus et se leva pour se faufiler entre la vitre derrière le chauffeur souriant et les jambes de la jeune fille. Lui relançant un dernier petit hochement de tête, elle la priait de l'excusait en murmure et sortait. C'est là qu'au dehors, elle se déporta de quelques souliers pour prendre un bon bol d'air frais, quoique légèrement nauséeux avec la surcharge en dioxyde de carbone. Elle entendit des pas dans son dos, surement d'autres gens voulant aller s'amuser ou rentrer chez eux. Sanae ne le pouvant, elle n'avait plus que sa destination de fortune pour se changer les idées. Elle resta là, à l’arrêt de bus pour regarder le plan de la ville et le mémoriser en deux temps trois mouvement. En même temps elle comparait avec lui, le plan du dépliant pour le karaoké. L'exquise odeur de la beauté des blés était encore là. Elle lui fit face, les mains jointes dans le dos telle une fille de bonne famille.

« Je peux peut-être vous aider si vous cherchez votre chemin. » Souffla-t-elle d'une petite voix charmante au contraire de son timbre faisant garçon au naturel.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
You are under arrest. Or you prefer sez to Bloody Rabbit ?
Ost : ~ Ivestigation theme ~ Walking Nightmare ~
I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] 120628signa
Folle garde robe : Commitee Skin ~ Ei' promotion (karaoké)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Empty
MessageSujet: Re: I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon]   I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
I can hear your heart bell ~ ♪ [PV Remon]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Capu Next Génération :: Le monde des humains :: Centre ville :: Karaoké-
Sauter vers: