Capu Next Génération
Bienvenue dans ce lycée où les monstres sont rois ♪♥️

Souvenez-vous du temps ancien où déjà les monstres et humains vivaient en semi-harmonie dans ce lycée, il y a plusieurs années de cela...
Aujourd'hui, les enfants de ces anciens élèves font leur entrée dans cette académie mystérieuse, loin du pays des Bisounours ♪♥️

Que seras- tu ? Ange ou démon ? Rejoins-nous pour le savoir ~ ^w^
Capu Next Génération
Bienvenue dans ce lycée où les monstres sont rois ♪♥️

Souvenez-vous du temps ancien où déjà les monstres et humains vivaient en semi-harmonie dans ce lycée, il y a plusieurs années de cela...
Aujourd'hui, les enfants de ces anciens élèves font leur entrée dans cette académie mystérieuse, loin du pays des Bisounours ♪♥️

Que seras- tu ? Ange ou démon ? Rejoins-nous pour le savoir ~ ^w^
Capu Next Génération
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Vous avez aimé la version normale de Capu Chuu ? Alors venez visiter notre Next Génération, après les parents, voici les enfants qui font leur entrée au lycée Yokai !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal

 

 Le cimetière, un endroit de mort [libre]

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Shigure Scarlett

Shigure Scarlett

Messages : 17
Date d'inscription : 02/09/2012

Fiche perso
Espèce: Vampire-Incube-secret
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeMer 5 Sep - 5:37

    Le cimetière, un endroit de mort [libre] Akashi17
    N'oublie pas qui tu es.
    Il parait qu'il faut du courage pour tout oublier. Qu'il en faut tout autant pour tourner la page, pouvoir en parler sans plus en ressentir un sentiment fort, trop fort pour être correctement nommé. Et beaucoup de personne n'y arrivait pas. Mais pourquoi penser ainsi alors que lui n'avait jamais ressentit quelque chose qu'il aurait aimer vouloir oublier? Tout simplement parce qu'il savait que le monde n'était pas rose, que le monde était sale, immonde et savait également que la plupart des personnes étaient corrompues. Pas toute, cela dit, mais il les mettait toute dans le même sac et sortirait petit à petit les personnes qui n'auraient rien à y faire. Tout le monde était égaux, parait-il, ce qui était faux pour lui qui savait que personne ne l'était. Il y avait les bons et les mauvais. Les bons n'aimaient pas les mauvais et inversement. Certains sortaient du lot, mais qui irait le lui dire? Personne. Il ne parle déjà forcément très souvent, impossible qu'on puisse aller le voir pour discuter avec lui sur ce genre de chose. De plus, c'était un sujet de discutions qui était rare.

    Il soupira lentement, venant observer d'un regard ennuyé les nouveaux qui arrivaient. Beaucoup n'avez que des valises, surement également un billet de train du monde des humains qui ne servait à présent plus à rien. Il les observait ainsi, se demandant combien de souvenir ils avaient pris avec eux, s'ils avaient choisit de venir ici de leur propre choix ou préférer suivre une ambition comme une autre. C'est un triste jeu que voici pour Shigure qui, lui, n'était pas venu ici comme pour les autres. Il détestait l'idée même que des élèves viennent dans le lycée avec une ambition. C'était stupide pour lui, pas assez développé. Lui, son ambition ne se résumait pas au lycée. Il cherchait la personne qui ferait sourire sa mère et aussi retrouver son père... Père qu'il n'avait jamais connu, ni vu. Il ne savait même pas à quoi il ressemblait.

    Il passa lentement sa main dans ses cheveux et poussa un bâillement plutôt sonore. avant de se décoller du mur où il était pour entrer dans la forêt. L'ennuie ne cessait de le gagner alors qu'il n'arrivait pas à trouver quelque chose de divertissant à faire. Malheureusement, rien ne lui vint même en marchant dans la forêt. Il bailla de nouveau avant d'aller en direction du cimetière, soudain attiré par cet endroit plutôt lugubre. Il entra lentement, observant les diverses tombes d'un regard plutôt lointain. Et si son père était mort? Et s'il reposait dans ce cimetière? C'était absurde et il le savait. Pourtant, son regard s'attarda sur une tombe quelconque, son visage n'exprimant qu'un ennui basique. Sa vie n'avait jamais été très palpitante sans sa mère à ses côtés, mais personne ne semblait s'en être rendu compte. Il passa une nouvelle fois une main dans ses cheveux, les laissant un instant dedans, observant un peu mieux cette petite tombe qui ressemblait à toute les autres tombes. Terne. Petite. Plate. Vilaine. Sa tombe ressemblerait-elle à celle-ci, quand il mourra? Il soupira lentement.

    - Quel ennui...

    Le silence semblait être le maître mot de cet endroit à l'aspect peu accueillant, qualifié de terrifiant pour certains. L'air était lourd, la menace palpable malgré qu'il n'y avait personne, comme si les morts s'amusaient à hanter les lieux. C'était très étrange... Pourtant, cela ne faisait pas peur à Shigure qui faisait comme si de rien n'était. Il pourrait y avoir une personne qui entrerait dans le cimetière, il ne la verrait pas forcément tout de suite...

    Les nuages devinrent lentement gris, annonçant sans doute une pluie bienveillante, sans doute bienfaitrice pour les plantes. Shigure, lui, n'aimait pas la pluie. Il ne l'avait jamais aimé, depuis son plus jeune âge. Et elle ne l'aimait pas non plus. A dire vrai, l'eau ne l'avait jamais attiré et aujourd'hui était encore pire. Il était trop loin du lycée pour s'abriter correctement et alors que de fine gouttelette menaçaient à tout instant de tomber du ciel, surement dans un bruit sourd mais régulier, Shigure observait le ciel. Il s'adossa contre une des tombe, ne se mettant pas encore à l'abri, sous les feuillages d'un arbre. Le lieu, déjà sinistre à la base, prenait une tournure de film d'horreur à présent, frémissant lentement alors que le froid arrivait avant la pluie. Le soleil, caché par les nuages gonflés d'eau, ne pouvait plus amener sa chaleur sur terre. Shigure regretta alors de ne pas avoir prit de gilet avec lui, se maudissant également d'être venu aussi loin pour rien...

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Shigur10


Dernière édition par Shigure Scarlett le Jeu 13 Sep - 6:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isil Vorondil
« Petite Elfe Timide »
Isil Vorondil

Messages : 12
Date d'inscription : 04/09/2012
Age : 24
Localisation : «Le plus loin de toi que le je peux. »

Fiche perso
Espèce: Mi-Elfe / Mi-Diclonius
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeJeu 13 Sep - 5:14

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Sans_t14
Quand pourrais-je être vraiment seule où je le veux ?



  • La tristesse d’avoir quitté ses parents si brutalement et rapidement ne l’abandonnait toujours pas quand elle arriva à son nouveau Lycée. Elle arrivait avec une vague d’autres nouveaux élèves. Elle n’en connaissait aucun et ne voulait pas les connaitre. En aucun cas. Elle craignait en plus qu’ils lui fassent mal. Un quelconque mal. Physique ou psychologique, pour elle, un mal était un mal.
    Dans le bus, elle avait pris la seule place où il n’y avait personne. Elle s’était mise seule et avait posée son sac sur le siège d’à côté. Elle savait que les gens ne la regardaient pas comme les autres et peut-être aussi, parlait d’elle comme… Une sans-amies ? Une sans-amies… C’était ce qu’elle était… Elle n’en avait jamais eut aucun et c’était une des dernières choses qu’elle voulait…
    De tout le voyage, elle n’avait pas décollée ses yeux et ses mains posées sur ses genoux. Qu’aurait-elle vu si elle les avait levés ? Rien d’intéressant à ses yeux. Peu de choses l’intéressaient… Et c’est ce que voulait changer ses parents… La changée. Elle. De son point de vue, c’était car elle ne leur plaisait pas réellement telle qu’elle était. Ils avaient beau lui dire tout et n’importe quoi, que c’était pour la faire un peu plus sourire, lui apprendre le gout de la vie… Pour elle, dans sa tête, ça n’en changeait rien. Elle n’avait pas vraiment gout en la vie, c’était vrai. Du moins, elle ne l’avait plus, car, elle l’eut, fut un temps… Quand aux sourires, à quoi servaient-ils, finalement, ceux-ci, si n’est pour mentir ? C’était dans ces moments où elle était seule, que pleins de questions affluaient dans son esprit. Ses parents lui avaient-ils déjà mentis en lui souriant ? Et pourquoi ? Et puis… Pourquoi ce soir-là, son frère lui avait-il infligé ce sort qui scella son destin ? Pourquoi l’obligeait-on à venir ici contre sa volonté ? Et pourquoi le jour de son anniversaire ? Ses questions-ci, elle n’en aurait sans doute jamais aucune réponse, ou plutôt aucune réponse précise et claire. Mais cela lui importait peu en fait. Ces questions ne lui étaient posées que pour lui passé le temps en fin de compte.

    Isil descendait donc avec tout les autres, du bus. Elle emprunta un sentier. Elle ne savait pas où il menait, elle ne savait pas où elle allait, mais savait que tout les autres allaient dans le sens inverse. Elle ne voulait pas aller avec eux. Elle voulait rester seule. Elle avait reprit son sac dans la soute et elle le tenait à l’épaule. Dedans, elle y avait son ballon de basket, un gros livre de 800 pages qu’elle avait commencé juste avant l’annonce de ses parents comme quoi elle venait ici, son MP3 dont jamais elle ne se séparait et le portable tout neuf que ses parents lui avait offert pour son anniversaire afin qu’elle puisse les contacter. Son ballon de football était dans sa valise avec ses vêtements et tout le reste de ses affaires qui, lui avait-on dit, été partit avant elle pour le lycée.

    Elle continuait son chemin sur le sentier et passa à l’orée d’une forêt. Elle continuait toujours tout droit. Soudain, elle s’arrêta et prit son ballon de basket dans ses mains et le regarda, se demandant si elle le sortait et dribblait tout en marchant ou pas. Elle finit par le rangé à nouveau dans son eastpak et sortit son portable. Elle n’avait aucun messages, aucun appels manqués, rien… Elle commença à doutée de son utilité, à celui-là… Sa famille voulait-elle vraiment gardé un petit peu contact avec elle ? Ils lui avaient promis de l’appeler rapidement, pourtant, rien… Elle soupira longuement et le glissa dans la poche de son jean. Elle ne vit pas devant quoi elle passait, mais un frisson lui parcourut la colonne vertébrale. Elle s’arrêta. Elle avait à présent la chair de poule. Le froid ? Non. Elle ne le ressentait pas, cela ne pouvait pas être ça. Elle se retourna et vit un cimetière. Elle ne put s’empêcher de tressaillir, pourtant ses pas se dirigèrent d’eux-mêmes vers le portail de celui-ci. Elle s’arrêta pile devant et le regarda. Son regard se posa de suite sur un jeune homme qui occupait pour le moment les lieux. Elle grimaça et fit un pas de côté pour se cacher derrière le mur. La blonde continuait pourtant de l’observer, se demandant ce qu’il faisait ici.


~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Isil_210


Dernière édition par Isil Vorondil le Ven 16 Aoû - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shigure Scarlett

Shigure Scarlett

Messages : 17
Date d'inscription : 02/09/2012

Fiche perso
Espèce: Vampire-Incube-secret
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeVen 14 Sep - 7:20

    Le cimetière, un endroit de mort [libre] Akashi17
    N'oublie pas qui tu es.
    Quel que chose changea dans l'air, se faisant plus lourd, plus dense... Plus agressif également. La pluie s'annonçait proche, trop proche au goût de Shigure qui n'aimait pas être sous l'eau tout habillé et sans avoir au moins un parapluie pour le protéger. Pourtant, il n'avait envi de partir pour l'instant, restant dans ce lieu sombre, ténébreux. Ici reposait les âmes de personnes qu'il ne connaissait pas, qu'il n'avait jamais aperçu. Mais leur mort le hantait tout de même à présent qu'il était proche de leur cadavre. La vie après la mort n'avait pas de sens pour lui. Pas pour l'instant du moins. Il était trop jeune, trop immature pour penser à ce genre de chose malgré sa maturité déjà très présente. Il frémit pourtant à la fraîcheur de l'air qui commençait lentement lui devenir légèrement... Étrange.

    Il tourna soudain lentement la tête vers le portail, ayant cru entendre quelque chose. Il plissa des yeux, remarqua des cheveux blonds avant de se dire que cela devait être son imagination. Elle aurait pu être une sorte de fantôme venu d'ailleurs pour voiler son regard sur les choses réelles de l'irréelles. A vrai dire, il ne savait pas vraiment si cela ne venait que par un effet n'optique ou si c'était réellement quelqu'un qui l'observait. Il préférait attendre pour le moment, peu désireux de se retrouver à parler seul, comme un fou qui prendrait pour ami le vent qui le traversait.

    Une goutte, puis deux, puis une troisième tombèrent soudain du ciel. Des gouttelettes minuscules qui grossissaient légèrement, atterrissant sur le sol dans un bruit sourd, mais un peu irrégulier. Son nez fut le premier à être touché par l'humidité, l'obligeant à grimacer faiblement. Puis se fut ses cheveux, et ses vêtements. La pluie était bien présente, légère, humide, agaçante. Elle donna un côté triste au cimetière, mais Shigure avait d'autre préoccupations que d'observer le spectacle. Sous les gouttes continuent, il dut battre en retraire sous un arbre aux épais feuillage, n'aimant vraiment pas la pluie. Quand il fut à l'abri de l'averse, il reposa son regard sur le portail, se demandant soudain s'il y avait vraiment quelqu'un... Il étira un maigre sourire, remarquant de nouveau un peu de cheveux blonds. Il hésita à aller à la rencontre de la jeune personne, mais la pluie l'y en dissuada. Comme la pluie emporta par le vent, il la laisserait venir à lui si elle le souhaitait, s'adossant lentement contre l'écorce dur de l'arbre. Il ferma lentement les yeux, abaissant lentement la tête pour que sa franche cache son oeil rougeâtre, réfléchissant lentement à ce qu'il pourrait faire une fois la pluie terminée, si la pluie se terminait aujourd'hui.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Shigur10
Revenir en haut Aller en bas
Isil Vorondil
« Petite Elfe Timide »
Isil Vorondil

Messages : 12
Date d'inscription : 04/09/2012
Age : 24
Localisation : «Le plus loin de toi que le je peux. »

Fiche perso
Espèce: Mi-Elfe / Mi-Diclonius
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeVen 9 Aoû - 0:34

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Sans_t14
Un abri pour la pluie



  • La pluie se mit à tombée, par fines goutelettes, au début, puis plus densément et violemment. Le vent soufflait dans les arbres, emmêlant les cheveux d'Isil, lui mettant dans la figure. Ils lui fouettaient le visage, lui lançant de petits marques rouges sur les joues. Et la pluie tombait de plus en plus, la trempant, au fur et à mesure que les minutes passaient et qu'elle ne bougeait pas pour aller se mettre à l'abri. Il y avait un arbre, dans le cimetière. Mais elle ne voulait pas y entrer, sachant que le jeune homme y serait, et serait également certainement sous cet arbre. Elle voulait être seule. Elle ne voulait rencontrer personne. Pourquoi fallait-il qu'il soit là ? Elle hésitait. De toutes manières, elle ne pourrait pas rester éternellement seule, dans son coin. Il faudrait bien qu'elle parle à quelqu'un un jour, qu'elle rencontre au moins une personne. Qui, en attendant son frère, pourrait lui tenir compagnie, et peut-être la protégée un peu. Elle aussi, elle voulait protéger quelqu'un. Elle voulait donner de l'affection à quelqu'un. Mais qui méritait de l'affection, dans ce lycée ? Là était la question. Il fallait qu'elle trouve la bonne personne.

  • Et pendant cette réflexion, elle était devenue totalement trempée à cause de la pluie. Ses cheveux dégoulinaient d'eau de pluie, ses vêtements lui collaient à la peau et son t-shirt était devenu à moitié transparent. Elle tremblait de froid. Elle n'hésitait à présent plus. Elle regarda dans le cimetière, où était l'arbre, ne montrant que sa tête, dans le portail. Elle vit le jeune homme, adossé à l'arbre même sous lequel elle voulait s'abriter. Tant pis. Elle ne pouvait plus rester là sous cette pluie glaciale. Sinon, elle allait tomber malade, et elle détestait ça, être malade. Car ça la rendait encore plus faible qu'elle ne l'était déjà habituellement. Elle fit un pas dans le cimetière. Puis un deuxième, essayant d'éviter que le garçon la voit. Puis elle courut jusque derrière l'arbre, dos au garçon, restant de l'autre côté du tronc, pour essayer de faire en sortant qu'il ne la voit pas. Elle s'assit par terre, à même la terre, et remonta ses genoux jusqu'à sa poitrine, les enlaçant, pour essayé de se réchauffer un peu et de calmer ses tremblements. Elle se pencha pour regarder l'inconnu, de l'autre côté de l'arbre, et le fixa. Sans cesser une seconde de le fixer, si intensément. Ça aurait put en devenir presque gênant pour l'autre. Et elle restait ainsi, sans bouger, sans détourner le regard, sans dé-serrer son étreinte autour de ses genoux, sans cesser de trembler.


~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Isil_210
Revenir en haut Aller en bas
Shigure Scarlett

Shigure Scarlett

Messages : 17
Date d'inscription : 02/09/2012

Fiche perso
Espèce: Vampire-Incube-secret
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeJeu 15 Aoû - 22:59


    Le cimetière, un endroit de mort [libre] Akashi17
    N'oublie pas qui tu es.

    Shigure était quelqu'un de serviable et d'attentif au besoin des autres. Il laissait rarement quelqu'un en difficulté et l'aidait dès que c'était possible. Voilà aussi pourquoi, quand une jeune femme trempée et tremblante vint se protéger de la pluie au même arbre que lui, il se sentit un peu mal de la voir dans cet état. Au début, il ne l'avait pas vu, mais son odeur s'était glissé à ses narines et il l'avait observé du coin de l'oeil. Il n'était même pas trempé de son côté, juste légèrement humide, mais ce n'était pas vraiment gênant.

    Il retira sa veste, restant en tee-shirt sans manche, et s'approcha de la jeune femme, se glissant face à elle pour ne pas lui faire peur avant de lui tendre son vêtement sec, l'observant avec un maigre sourire qui se voulait rassurant. Cette fille semblait réservée, ou peut-être avait-elle peur, car elle n'avait pas semblé vouloir d'une quelconque compagnie vu qu'elle s'était glissée hors de porté de sa vision. A présent qu'il l'avait sous les yeux, il l'a trouvait assez fragile, sûrement était-ce dû au faite qu'elle tremblait et qu'elle était trempée.

    - Salut. T'es trempée, prends ma veste, je ne voudrais pas que tu prennes froid.

    Il l'a força gentiment à accepter d'être aider avant de s'asseoir en face d'elle, encore sous le feuillage. Il préférait être dans son champ de vision, sachant que d'être à côté n'était pas toujours une bonne solution. Après tout, elle pourrait avoir peur de lui et, comme un animal, il valait mieux que Shigure lui montre tout son corps, pour qu'elle ne se pense pas... Qu'il tente quoique ce soit contre elle.... Après tout, on ne sait jamais.

    Il lui souriait doucement, posant ses mains sur ses jambes, bien en évidence, avant de finir par tendre une main, sentant l'orage double d'intensité. Il espérait juste qu'elle ne durerait pas longtemps, mais cela pourrait lui donner une occasion d'apprendre à connaître cette jeune fille complètement trempé.


    - Je m'appelle Shigure Scarlett et toi? Tu es nouvelle par ici ?

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Shigur10


Dernière édition par Shigure Scarlett le Lun 19 Aoû - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isil Vorondil
« Petite Elfe Timide »
Isil Vorondil

Messages : 12
Date d'inscription : 04/09/2012
Age : 24
Localisation : «Le plus loin de toi que le je peux. »

Fiche perso
Espèce: Mi-Elfe / Mi-Diclonius
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeVen 16 Aoû - 12:48

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Sans_t14
Méchant ou gentil ? Bien ou mal ?

Isil fixait le jeune homme et vit qu’il l’avait sentie. Evidemment, comment avait-elle pû être assez idiote pour penser qu’il ne sentirait pas sa présence ? Elle se maudit elle-même, se recroquevillant sur elle-même lorsqu’il se tourna vers elle. Il allait se jeter sur elle … Peut-être allait-il lui faire ce que son frère aîné lui avait déjà fait une fois ? Peut-être allait-il la bouffer ? Elle se plia encore plus sur elle-même et trembla encore plus, le regardant le plus froidement possible, alors que la terreur se lisait nettement dans ses yeux. Elle aurait voulu grimper dans l’arbre sous lequel elle venait de s’abriter, mais elle n’en avait plus les forces et était bien trop gelée pour cela.

Le jeune homme s’approcha d’elle, elle ne le quittait pas des yeux. Il venait d’enlever sa veste. Pourquoi ? Elle regardait ses yeux. Peut-être ses intentions malveillantes pouvaient-elles se lire dans les yeux de cet inconnu ? Impossible d’y lire quoique se soit pourtant. Mais, à son grand étonnement, il lui tendit sa veste, alors que lui était en t-shirt. Elle était réticente, ne voulant priver ce jeune garçon de sa veste, surtout par ce temps. Mais il l’obligea gentiment à la prendre, et elle n’eut d’autres choix que de l’empoigner pour la passa autour de ses épaules. Ceci fait, elle replia ses genoux contre elle et les enlaça de nouveau sans détourner son regard de l’inconnu en face  d’elle. Elle lui fit un mince sourire de remerciement, ne trouvant pas la force et le courage pour ouvrir la bouche et le lui dire de vive voix. Elle se  blottit dans cette veste qui lui tint un peu plus chaud et masquait son corps à la vue de ce garçon qu’elle ne connaissait pas puisqu’avec l’eau, son t-shirt était devenu transparent et laissait paraitre son soutien-gorge.

Elle le regarda s’asseoir face à elle et poser ses mains sur ses jambes, comme pour lui montrer qu’il ne lui voulait aucun mal. Elle se détendit un peu mais resta tout de même sur ses gardes. Car peut-être était-ce une ruse. Peut-être voulait-il justement qu’elle pense qu’il ne voulait aucun mal pour qu’elle baisse sa méfiance et lui sauter dessus. Isil était, avec le temps, devenue très méfiante et sa confiance était difficile à gagner. Mais une fois que vous l’aviez, si vous ne la trahissiez pas, c’était pour longtemps. Et elle était dévouée à ces personnes auxquelles elle faisait confiance.
Elle était prête, au moindre geste brusque, à sauter dans l’arbre et y grimper tout en haut. Tous ses muscles étaient contractés, prêts à réagir rapidement pour sauver sa peau.

Il lui dit comment il s’appelait. Son nom et prénom s’imprimèrent dans sa tête. Elle ne les oublierait désormais plus, grâce à sa bonne mémoire. Elle lui fit un petit sourire d’enfant et lui répondit d’une douce petite voix tout aussi infantile, quoique, un peu bafouillante et coupée, comme à son habitude à cause de sa timidité :

             « En-Enchantée … I-Isil … Vorondil … Pour … Pour vous servir … »

Elle baissa un peu la tête et rougit, gênée par sa timidité et sa difficulté à parler à cause de celle-ci. Elle avait baissé la tête mais ne le quittait pourtant toujours pas des yeux. Elle poursuivit en répondant à sa question :

              « O-Oui … Je … Viens de descendre … Du bus … »

Elle espérait du fond du cœur que ce jeune homme était une personne gentille. Une personne sur laquelle elle pourrait compter plus tard. Car il avait l’air gentil. Et elle ne voulait pas avoir de problèmes dès son arrivée, ni se faire “agresser“.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Isil_210
Revenir en haut Aller en bas
Shigure Scarlett

Shigure Scarlett

Messages : 17
Date d'inscription : 02/09/2012

Fiche perso
Espèce: Vampire-Incube-secret
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeLun 19 Aoû - 22:33


    Le cimetière, un endroit de mort [libre] Akashi17
    N'oublie pas qui tu es.

    Shigure sourit doucement quand sa veste fut prise. Il n'aimait pas vraiment voir une fille tremblée dans le froid alors que lui n'avait reçu presque aucune goûte de pluie. Et elle aurait pu tomber malade sans un peu de chaleur et cela l'aurait fait un peu culpabiliser, même s'il ne risquait sans doute de ne plus la voir après cette simple rencontre, chose qu'il trouvait très dommage car elle semblait vraiment gentille, une personne fragile et qui méritait un peu de compagnie. Mais elle avait peur de lui, cela se voyait dans son regard. Elle se méfiait. Et c'était compréhensible. Une école aussi peu réputer par son esprit de gentilles et ayant connu des forte hausses d'attaque provoquaient la peur. C'était normal. Lui-même n'avait pas été très rassuré la première fois qu'il était venu ici, mais il avait plus de chance que certains, ayant eu droit à sa mère et pouvant se permettre de la voir à chaque fois qu'il le désirait. Certains étaient arrachés de leur famille et ne connaissait personne en arrivant dans le lycée. Et c'était peut-être le cas de cette fragile jeune fille.

    Il lui rendit son sourire dès qu'elle finit par parler. Sa voix était enfantine, douce, mais un peu entre-coupé, la peur sans doute. Elle se présenta à lui du nom d'Isil Vorondil. C'était un très beau nom. Mais elle ne semblait pas à l'aise avec lui, baissant la tête, ne le quittant pas du regard, les joues rouges. Elle ressemblait à un chiot face à un membre de sa "meute" plus dominant qu'elle. Elle avait l'air de se soumettre... Et l'idée qu'une pareille pensée avait traversé son esprit le fit frissonner. Son côté loup avait des tendances assez gênantes... Mais il sourit pourtant à cette Isil, hochant la tête et lui dit doucement :

    - Enchanté Isil. J'imagine que tu dois avoir le traque d'être ici, mais ne t'en fais pas, tu trouveras vite tes repaires. On t'a déjà attribué une chambre ou pas encore?

    Il voulait la rassurer, la mettre à son aise et le meilleur moyen qu'il trouvait, qu'il pensait être assez efficace, était de lui parler, de discuter avec elle et de voir s'il pouvait lui faire passer sa crainte un petit peu. Il avait déjà eu ce genre de chose, pas aussi violemment mais il avait déjà été un peu dans son état. Ce n'était jamais facile de perdre toutes les traces connus pour aller dans un endroit où on ne sait rien...

    - Si tu veux, quand la pluie arrêtera, je pourrais te faire visiter le lycée. Il est assez grand pour qu'on se perd vite dès qu'on est nouveau. Je me suis souvent perdu de classes les premiers jours Dit-il avec un sourire alors qu'il se moquait un peu de lui-même.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Shigur10
Revenir en haut Aller en bas
Isil Vorondil
« Petite Elfe Timide »
Isil Vorondil

Messages : 12
Date d'inscription : 04/09/2012
Age : 24
Localisation : «Le plus loin de toi que le je peux. »

Fiche perso
Espèce: Mi-Elfe / Mi-Diclonius
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeDim 25 Aoû - 11:13

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Sans_t14
Une telle gentillesse dans un lieu si lugubre et un établissement synonyme de mort ? Impossible.

Il lui parlait gentiment, calmement, lui souriait, la couvrait alors qu’elle était gelée et trempée, lui proposait de lui faire visiter le lycée, s’occupait un peu d’elle, en fait. Peut-être n’avait-il en fin de compte, aucune mauvaise intention. Il semblait être bien trop gentil pour vouloir du mal à quelqu’un. Aussi se détendit-elle un peu, baissant un peu sa méfiance. De toutes façons, elle était seule, et il fallait qu’elle reste auprès de quelqu’un, il fallait qu’elle rencontre une personne et qu’elle se lie d’affection avec. Car si elle restait seule dans ce lycée, elle allait se faire massacrer et engloutir par les ténèbres qu’était cet établissement, elle en était certaine. Elle n’avait donc de toutes manières pas énormément de choix et ce jeune homme paraissait gentil et ne lui vouloir aucun mal.

Isil l’écoutait attentivement. Appréciant le ton et la mélodie de sa voix. Une voix douce et gentille. Qui lui rappelait un peu celle de son père. Elle lui fit un petit sourire et se permis de fermer lentement les yeux, se persuadant que l’inconnu n’en profiterait pas pour lui sauter dessus. Aucun risque. Elle secoua un peu la tête. Elle n’avait pas le trac. Aucun stress ne la perturbait. Juste peur de se faire écraser. Peur de se retrouver seule. Peur de décevoir ses parents et de ne pas changer et devenir comme ils le voulaient. En ce qui concernait sa question : elle n’en avait aucune idée.

« Je … Je ne sais pas … Si j’ai déjà une … Ch-Chambre … »

Elle se mordit les lèvres et rougit encore à cause de sa difficulté à parler. Elle détestait sa timidité et la difficulté à parler que celle-ci lui offrait. Pourtant, Dieu sait qu’elle voulait parler normalement, sans trébucher sur les mots, avoir des petits moments de silence, tout cela. Dieu sait qu’elle faisait des efforts pour essayer de parler comme tout le monde, comme ce jeune homme, justement. Mais Dieu ne devait pas être présent en ce lycée, car Dieu ne lui était d’aucune aide sur cette difficulté qu’elle arrivait parfois à surmonter, peut-être grâce à lui. Mais plus certainement grâce aux efforts qu’elle faisait.

Isil avait l’impression que ce garçon essayait de la calmer, de l’apaiser, de la mettre plus à son aise. Une gentille attention de sa part, une fois de plus. Et une raison de plus pour ne pus se méfier du tout.  Pourtant, la jeune elfe ne pouvait s’empêcher de se méfier. Il n’y avait qu’avec une seule personne qu’elle ne se méfiait pas : son papa. Depuis que son frère l’avait violé, pour elle, tout le monde était mauvais, mise à part son père. Alors tout le monde, même quelqu’un d’extrêmement gentil pouvait lui faire du mal. Il fallait vraiment ne jamais la blessée, sur une longue durée, pour qu’Isil ne se méfie plus du tout de vous et vous considère vraiment, enfin, comme une personne gentille. Et une personne pour laquelle elle mourrait, vraiment. Et non métaphoriquement.

« Oh … Oui … Je … Je veux bien …. C’est … C’est très … Gentil …. De votre … P-Part … Monsieur … »

Elle sourit, amusée par a dernière phrase qu’il prononça. Il avait pourtant l’air d’être intelligent et avoir une bonne mémoire, cela lui parut donc étonnant de la part d’un jeune homme tel que lui. Elle rit doucement.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Isil_210
Revenir en haut Aller en bas
Shigure Scarlett

Shigure Scarlett

Messages : 17
Date d'inscription : 02/09/2012

Fiche perso
Espèce: Vampire-Incube-secret
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeMar 27 Aoû - 3:53


    Le cimetière, un endroit de mort [libre] Akashi17
    N'oublie pas qui tu es.

    Shigure observa lentement la pluie qui semblait ne pas en finir malgré le temps qui passait. Et ce n'était pas de fines gouttes d'eau qui glissaient du ciel jusqu'au sol. C'était un torrent. Il y avait du bruit, beaucoup de sons qui montraient que la pluie se faisait violente et qu'elle ne s'arrêterait sûrement pas tout de suite. Cela embêtait vraiment Shigure qui aurait voulu voir deux-trois trucs avant le soir, mais il pouvait abandonner cette idée. Il attendrait demain.

    Il tenta de rassurer la jeune Isil avec un sourire alors qu'elle faisait l'effort de lui parler, répondant à ses questions en bégayant et en rougissant peu après. La timidité sûrement. Il aurait pu mettre cela sur le dos d'une maladie, mais dès qu'il remarqua ses joues rouges, il devina que c'était plus la gêne qu'autre chose... Ou alors, elle était fiévreuse, mais il l'aurait remarqué cela avait été le cas.

    Il haussa un de ses sourcils rouge sous le dernier mot qu'Isil prononça. Monsieur? Avait-il l'air si vieux pour qu'elle le traite ainsi? Il sourit pourtant avec douceur, secouant la tête et finit par rire un peu, non par moquerie... Ou alors, juste pour lui-même.

    - Monsieur? J'ai l'air si vieux que ça? Appelle-moi Shigure si tu veux bien, je n'ai que 17 ans après tout.

    Il se lève lentement, observant autour de lui alors que la pluie semblait diminuer petit à petit, mais elle restait encore présente. Il ne faisait pas tellement froid et Shigure n'était déranger que par la pluie. Il détestait ça et le fuyait comme la peste.

    - Donc, tu ne sais pas si tu as une chambre? Dès que la pluie aura terminé, ça ne devrait plus être long, on irait voir si tu en possède une si tu veux.

    Il lui souriait doucement avant de s'étirer lentement. Être assit au sol trop longtemps l'embêtait un peu, étant quelqu'un d'actif, mais il ne pouvait pas sortir du périmètre de sécurité qu'offrait l'arbre. Cela serait du suicide. Mais Isil pourrait aussi bien aller au lycée sans lui si la pluie les empêchait de bouger jusqu'au soir. Il ne voulait pas la retenir alors qu'elle pourrait tout aussi bien s'en aller.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Shigur10
Revenir en haut Aller en bas
Isil Vorondil
« Petite Elfe Timide »
Isil Vorondil

Messages : 12
Date d'inscription : 04/09/2012
Age : 24
Localisation : «Le plus loin de toi que le je peux. »

Fiche perso
Espèce: Mi-Elfe / Mi-Diclonius
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeSam 14 Sep - 1:20

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Sans_t14
Une impression bien fausse. Des questions, et des questions.

Isil ferma les yeux et se laissa bercée par la pluie. Elle avait réussit à se détendre et ne plus se méfier. Quoique, elle ne resta pas trop longtemps avec les yeux ainsi clos, par peur que le jeune homme ne profite de l’instant pour s’échapper, et la laissée seule. Elle qui ne connaissait rien de l’endroit où elle se trouvait, ni du lycée dans lequel elle venait d’arriver.  Elle rougit d’autant plus à son sourire, qui lui paraissait si doux et si rassurant. Il était gentil, vraiment. Elle ne s’attendait absolument pas à tomber sur quelqu’un ‘aussi gentil, surtout dès le jour de son arrivée, et surtout avec les recommandations que lui avaient fait ses parents. Ce lycée n’avait pas l’air si dangereux que ça, pourtant, mise à part le fait qu’il était assez glauque …

« Oh … N-Non ! Ex-Excuse …  Moi … Je … Je n’ai simplement pas … L’ha… L’habitude de … d’appeller … Tout de suite … Une personne que je viens de rencontrer … Par son prénom … »

Elle rougit un peu plus à son rire, qui lui semblait moqueur, un peu. Se moquait-il d’elle ? Elle se sentait totalement stupide et idiote. Honteuse, également. Mais ce rire était mignon, elle trouvait. Et le fait qu’il rit ainsi, plutôt assez souvent, lui rappelait son père … Elle lui fit un petit sourire gêné qui ressemblait presque plus à une grimace qu’à un sourire. Elle baissa les yeux et joua avec ses doigts, par nervosité, par gêne, et par timidité.

Elle le fixait, alors qu’il se levait lentement. Devait-elle faire de même ? Elle frissonna vaguement et secoua la tête, afin de faire sécher un petit peu ses cheveux, sans succès. Elle leva des yeux doux et presque admiratifs sur lui, hochant la tête à ses paroles. Elle se demandait pour quelles raisons obscures il ne voulait mettre un seul bout de lui sous la pluie.

« Vous … Vous craignez … L’eau … ? »

Elle essayait, du mieux qu’elle pouvait, de ne pas bégayer et buter sur ses mots. Mais sa timidité l’en empêchait. Il n’y avait qu’avec sa famille qu’elle arrivait à parler normalement, pour le moment. Mais elle espérait grandement que ceci change. Car elle détestait vraiment avoir du mal à parler et elle craignait qu’on ne se moque d’elle à cause de ce « problème qu’elle avait.

Elle lui rendit son sourire, plongeant ses yeux azur dans le sien, le seul qu’elle pouvait voir de Shigure. Un bel œil jaune, qu’elle trouvait relativement beau, et plaisant.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Isil_210
Revenir en haut Aller en bas
Shigure Scarlett

Shigure Scarlett

Messages : 17
Date d'inscription : 02/09/2012

Fiche perso
Espèce: Vampire-Incube-secret
Infos perso:
Inventaire:

Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitimeVen 29 Nov - 20:58


    Le cimetière, un endroit de mort [libre] Akashi17
    N'oublie pas qui tu es.

    Shigure posa doucement ses yeux sur elle a ses paroles. Il esquissa un petit sourire en la voyant rougir. Elle était adorable vraiment a rougir souvent et aussi a  sourire gêner. Il l'aimait bien elle était gentille et adorable, en plus assez mignonne mais ce n'était pas le genre de Shigure de courir les filles. De plus voir des jolies femmes il avait l'habitude entre les femmes de sa famille maternelle toute plus belle les unes que les autres, et a l'agence de mannequina où il était aller chercher une ou deux fois sa mère.


    - Ce n'est pas grave, tu peut me tutoyer et m’appeler Shigure ça ne me gênera pas du tout.

    Il fut surpris par la question de la blonde. Enfin elle avait deviné que l'eau et lui ce n'était pas du tout cela, loin d'être une histoire d'amour, même très loin. Il ferma un instant les yeux et poussa un minuscule soupire, comme l'expliquer a la jeune femme.  Une des règle d'or de cet établissement étant de ne pas révéler sa race ce serais dur de l'expliquer. Enfin comment parler de sa race alors qu'il ne connaissait pas sa race du coté de son père ?

    - Disons que l'eau ne m'aime pas et que je n'aime pas l'eau... Mais si la pluie persiste jusqu’à la nuit, tu n'est pas obliger de m'attendre hein, trainer ici de nuit n'est pas forcément très recommander... Enfin tu sais quoi...

    Voila il avait était vague tout en répondant a la question et le comble il avait détourné la conversation en quelque sorte. Enfin ce qu'il avait dit était vrai il n'avait pas menti, il était rare qu'il mente en faite. Sa mère lui avait appris que mentir n'est pas toujours bon mais que parfois la vérité n'était pas toujours bonne a entendre. Mais alors cela s'appliquer aussi a elle... Peut être qu'elle lui menter pour ne pas lui révéler la véritable identité de son père.

    Enfin il reposa les yeux sur la blonde vers lui et fit quelque pas histoire de ne pas rester trop immobile longtemps il n'aimait pas cela.  La blonde aussi semblait le regarder, mais elle, elle ne voyait qu'un de ses deux yeux. Il avait pris bien soin de cacher son œil rouge derrière des mèche de ses cheveux de la même couleur.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥
Le cimetière, un endroit de mort [libre] Shigur10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le cimetière, un endroit de mort [libre] Empty
MessageSujet: Re: Le cimetière, un endroit de mort [libre]   Le cimetière, un endroit de mort [libre] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cimetière, un endroit de mort [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» Uptobox Le Jeu de la mort 2 [DVDRiP]
» Hentaï
» Hentaï RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Capu Next Génération :: Lycée Yôkai :: Extérieur du lycée :: Cimetière-
Sauter vers: